COPE Equality Statement

Home / Resources / COPE Equality Statement

The leadership of COPE491 is committed to ensuring all union members, in the context of doing union business, at union offices and union-related events, maintain the principles of social justice and respectful communication. Therefore, the leadership of the union, clearly and unequivocally opposes behaviour contrary to a member’s right to be treated with dignity and respect.

Union solidarity is based on the principle that union members are equal and deserve mutual respect at all levels. Our interactions strive to model behaviour enhances our relationships and strengthens our union.

Acts of discrimination or harassment will not be tolerated.

All discriminatory speech or actions based on race, color, ethnic origin, religion, family status, physical or mental disability, sex, sexual orientation, age is contrary to the principals of social justice and union solidarity.

Harassment includes using real or perceived power to abuse, devalue, or humiliate.

We neither condone nor tolerate behaviour that undermines the dignity or self-esteem of any individual or creates an intimidating, hostile or offensive environment.

As unionists, mutual respect, cooperation and understanding are our goals.

COPE491

 

Le leadership du SEPB 491 est déterminé à s’assurer que tous les membres du Syndiat soutiennent les principes de justice sociale et de respect mutuel lors des échanges dans le cadre de leur travail syndical, soit dans les bureaux du Syndicat ou lors d’événements liés au Syndicat.  Par conséquent, le leadership syndical s’ppose expressément et catégoriquement à tout comportement qui porte atteinte au droit d’un membre d’être traitée avec dignité et respect.

La solidarité syndicale est fondée sur le principe voulant que les membres du syndicat soient égaux et méritent le respect à tous les niveaux.  Nos interactions visent à modeler un comportement exemplaire qui met en valeurs nos rapports interpersonnels et renforce notre syndicat.  Un acte discriminatoire ou le harcélement ne sera pas toléré.

Un discours discriminatoire ou acte discriminatoire basé sur la race, la couleur, l’origine ethnique, la religion, le statut familial, l’incapacité physique ou mentale, le sexe, l’orientation sexuel, l’âge est contraire au principe de justice sociale et de solidarité syndicale.

Harcélement signifie utiliser du pouvoir réel ou perçu pour abuser d’une personne, pour la dévaluer ou l’humilier.

Nous ne devrions ni excuser, ni tolérer un comportement qui mine la dignité ou l’amour-propre de quelque personne que ce soit ou qui crée un climat intimidant, hostile ou offensant.

En tant que syndicalistes, nos objectifs sont le respect mutuel, la coopération et la compréhension.